Ce que je comprends

Cette loi est inique. Pas besoin d’en faire la démonstration. Elle est, prima facie, contraire aux droits fondamentaux qui nous régissent.

Mais outre cette question, je comprends un truc de base. Perso.

Finalement, je ne me présenterai pas comme candidate à une éventuelle élection. Car sous les exclamations de colère des politiciens, je sens, toujours, l’intérêt politique partisan. Jamais je ne jouerai cette « game ». J’en serais incapable. Au pouvoir ou à l’opposition. 

Ma mère pourrait vous le dire. J’ai le compromis faisable mais difficile. Et surtout, je suis fière, droite et intègre.

Alors, engagez-moi comme chroniqueure (mais où car on s’entend que je ne fitte nulle part). Mais oubliez-moi comme politicienne. Ce système me tue. Et je ne crois pas être en mesure de participer à son changement de mon vivant. 

Je vais continuer de me faire aller le clapet.

Mais je ne crois plus en notre système parlementaire.

0 Réponses à “Ce que je comprends”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Les voyages du Lion Hupmann |
yadieuquirapplique |
puzzle d'une vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Post scriptum
| Partager des mots
| catherinerobert68